C’est lundi, que lisez-vous? – 25 janvier 2016

Pour info, cette idée n’est pas la mienne.  A la base, cela avait été initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of BooksGalleane a pris la relève après Mallou.

1.  Qu’ai-je lu la semaine passée ?

 Ombre du vent

1945.  Barcelone se réveille après neuf années de guerre.  Dans une ruelle étroite, deux silhouettes émergent du petit jour.  Un père, libraire, et son fils de 10 ans s’en vont sacrifier à un rituel centenaire.  Bientôt, le Cimetière des livres oubliés leur ouvrira ses portes.  Parmi les fantômes et les rayonnages, le jeune Daniel choisira un volume, un seul.  Ce sera L’Ombre du vent.  Dès lors, la recherche de son auteur, Julián Carax, obsédera Daniel jusqu’à façonner le cours de son existence…

2.  Que suis-je en train de lire en ce moment?

 La_Verite_sur_l_Affaire_Harry_Quebert

À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente: il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements: l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions :

  • Qui a tué Nola Kellergan ?
  • Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ?
  • Et comment écrit-on un roman à succès ?

Sous ses airs de thriller à l’américaine, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias.

18 lunes

Ethan Wate pensait qu’il s’habituait aux étranges et invraisemblables événements qui se déroulaient à Gatlin, sa petite ville du Sud des Etats-Unis. Mais maintenant que lui et Lena sont rentrés, les mots « étrange » et « invraisemblable » ont pris un sens nouveau. Des essaims de sauterelles, une chaleur record et des tempêtes dévastatrices ravagent Gatlin comme Ethan et Lena lutte pour comprendre les conséquences de son choix. Même la famille de puissants Enchanteurs de Lena en est affectée – et leurs pouvoirs commencent à s’en ressentir. Plus le temps passe, plus une question se pose : Qu’est-ce – ou qui – devra être sacrifié pour sauver Gatlin ? Pour Ethan, le chaos est une distraction effrayante mais bienvenue. Il est de nouveau hanté par ses rêves, mais cette fois il n’y a plus Lena – et tout ce qui l’obsède le suit hors de ses songes dans la réalité. Pire que ça, Ethan perd progressivement des parts de lui – oubli de noms, de numéros de téléphones, même de souvenirs. Il ne comprend pas ce qui se passe, et la plupart du temps il est trop apeuré pour demander.

Parfois il n’y a pas qu’une réponse ou qu’un seul choix. Parfois on ne peut retourner en arrière. Et cette fois, il n’y aura pas de fin heureuse.

3.  Que vais-je lire ensuite ?

 Love letters to the dead

Au commencement, c’était un simple devoir. Ecrire une lettre à un mort. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande soeur May l’adorait. Et qu’il est mort jeune, comme May. Très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres où elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour… Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s’est réellement passé, la nuit où May est décédée. Love letters to the dead est une lettre d’amour à la vie.

6 comments

    • Isa says:

      Je viens juste de le finir. C’était vraiment bon. J’avais deviné quelques petites choses avant que ce ne soit révélé mais c’était réellement une excellente lecture. Du coup, le Livre des Baltimore m’excite un peu!!!

  1. potitpanda says:

    Bonjour/Bonsoir a toi

    La vérité sur l’affaire Harry Quebert est dans ma PAL depuis pas mal de temps, je te souhaite une excellente lecture de ce gros pavé !

    Je te souhaite une bonne semaine et une bonne journée ou soirée, tout dépendra a quelle heure tu liras ce commentaire !!!

    • Isa says:

      Je ne sais pas, je ne l’ai pas encore commencé. Je viens de finir Harry Quebert et je peine sur 18 Lunes qui à l’air bien mais je suis tellement crevée le soir que je m’endors à 21.30.
      Du coup, je lis 10 pages par soir et comme le livre en fait 600, ça n’avance pas beaucoup :-(

Laisser un commentaire