Comment bien prendre soin de ses cheveux

Vu les retours positifs sur mon post « Comment prendre soin de sa peau » (ici) et comme les coiffeurs ont enfin eu l’autorisation d’ouvrir (danse de la joie dans ma tête) je te parle de la façon dont je prends soin de mes cheveux.

Le bain d’huile(s)

Idéalement, une fois par semaine (si possible la veille d’un shampoing), tu te fais un bain d’huile.

Au plus longtemps tu gardes ton bain d’huile, au plus tu bénéficies de ses bienfaits.  Les huiles végétales sont excellentes pour les cheveux car elles vont renforcer, réparer et gainer ta fibre capillaire.

Perso, j’utilise l’huile de jojoba car j’ai tendance à avoir les racines grasses.  Comme je te l’ai dit dans mon article sur les soins du visage, l’huile de jojoba a un rôle régulateur et ne va donc pas graisser ton cuir chevelu bien au contraire.

Il m’arrive aussi d’utiliser de l’huile de coco car elle va gainer la fibre capillaire et de ce fait rendre tes cheveux plus doux.  Par contre, si comme moi tu as les racines grasses, n’en mets que sur tes longueurs.  Cette huile est parfaite pour les cheveux bouclés et crépus car elle permet de démêler le cheveux assez facilement.  Elle est également conseillée pour les cheveux fins car elle va restructurer la fibre capillaire et donc renforcer le cheveu et lui donner du volume sans l’alourdir.

Pour les cheveux secs, on conseille l’huile d’avocat ou l’huile d’argan.

La préparation

Concrètement, voici les étapes à suivre:

1/  Dans un bol, verse  1 à 2 cuillères à soupe de l’huile végétale de ton choix.

2/  Si tu le souhaites, tu peux ajouter 3 gouttes d’huile essentielle (HE)  à ta préparation.

Ex: HE d’Ylang-ylang: son odeur est assez sympa et elle stimule la pousse et la brillance des cheveux;

HE de tea tree:  idéale pour les cheveux gras car elle purifie, assainit et tonifie le cuir chevelu;

HE de sauge sclarée: aide à réguler l’excès de sébum.

3/  Prélève un peu d’huile dans tes mains, mets-en bien sur tes doigts.  Prends une mèche et passes-y tes doigts de façon à étaler l’huile jusqu’au pointe.  Fais ça pour toute ta chevelure jusqu’à ce que le pot soit vide.

4/  Attention, tes cheveux ne doivent pas dégouliner d’huile (ne les noie pas :-D), ils doivent juste être brillants jusqu’aux pointes.

5/  Masse toi le crâne (oui c’est la partie vraiment sympa) puis laisse poser au moins 20 minutes sous une serviette tiède.  Et au plus que tu laisses ton bain d’huile, au mieux que tu profites de ton bain d’huile.

6/  Fait un shampoing pour bien nettoyer et rincez abondamment.

Petite astuce : l’huile est plus légère que l’eau.  Pour bien éliminer ton bain d’huile, je te conseille de commencer par nettoyer tes cheveux avec ton shampoing mais sans les mouiller.  Une fois que c’est fait, tu rinces à l’eau et, pour éviter d’avoir les cheveux poisseux, tu fais un second shampoing.  De rien, c’est cadeau !

Le shampoing

Perso, je suis une grande fan des shampoings solides.  Je les trouve pratiques, écologiques mais surtout ils durent bien plus longtemps que les shampoings « ordinaires ».

Perso, il y en a deux que j’aime particulièrement: le shampoing solide « Cheveux gras » de Vita Verde. (c’est mon préféré) et le shampoing solide « cheveux gras » des Secrets de Provence.

Alors ce sont des shampoings solides et bios donc il faut un temps d’adaptation.  En effet, ton cheveu va se détoxifier et tu auras l’impression d’avoir les cheveux poisseux pendant à peu près 1 mois.  Essaie de prendre sur toi car cela en vaut réellement la peine.

Si tu n’es pas encore prête à franchir le pas, il existe des shampoings liquides bios qui sont une bonne alternative.

Encore une fois, tu dois trouver un shampoing qui te convient.

L’après shampoing

Si j’ai fait un bain d’huile, je ne mets généralement pas d’après shampoing.

Sinon, j’ai tendance à remplacer l’après-shampoing par une noisette d’aloe vera que je réparti sur mes pointes.

Je pense que mon prochain investissement sera dans l’après-shampoing vanille de Lamazuna… A suivre donc.

Le séchage

Avant de dégainer ton sèche-cheveux, mets tes cheveux dans une serviette.  Perso, j’utilise la chechia ultra-absorbante d’H2O qui absorbe une très grande quantité d’eau.

Ensuite, quand tu te sèches les cheveux avec ta serviette, tu ne les frottes pas entre eux, ça les abimes.  Tu fais des petites pressions pour enlever le surplus d’eau.

Ensuite, soit tu laisses sécher à l’air libre, soit tu utilises le sèche-cheveux.

Si tu optes pour le sèche-cheveux, ne mets pas l’air trop chaud, cela va fragiliser tes cheveux et créer des frisottis.  Au contraire, tu peux utiliser la fonction froid (ok c’est moins agréable) mais ça resserre l’écaille de tes cheveux et les rend brillants.

Et n’oublie pas de mettre le petit embout qui va guider la chaleur et protéger tes cheveux.

Si tu les laisses sécher à l’air libre, enlève le gros de l’eau avec une serviette comme décrit plus haut.  Les cheveux accumule 30% de leur poids en eau donc il faut vraiment en retirer un maximum.

Le coiffage

Avant toute chose, on ne coiffe pas un cheveu mouillé car il est plus fragile et cassera facilement.

Si vraiment tu tiens quand même à démêler un minimum, utilise un peigne à dents larges et commence par les pointes.

Et quand ton cheveu est sec, ne le coiffe pas avec n’importe quoi.  Le top du top est la brosse en poils de sanglier mais on ne va pas se mentir, le sanglier n’est peut-être pas de cet avis.  Du coup, tu peux prendre une brosse à picots.  Perso, je te conseille la marque TEK.  Clairement ce n’est pas gratuit mais tu ne changes pas de brosses à cheveux toutes les semaines.

Voilà, après comme d’habitude, tu peux ajouter d’autres étapes à celles mentionnées plus haut, comme un scrub du cuir chevelu , un soin à laisser poser, un spray qui protège tes cheveux de la chaleur lors du séchage et bien d’autres choses encore.

Si tu as des questions, je suis là et sinon bon shampoing!

Comment bien prendre soin de sa peau?

Après la naissance de mon fils, j’ai décidé d’utiliser des produits plus naturels tant dans l’entretien de la maison que pour mes soins du corps/visage.

Clairement, je ne suis pas parfaite.  Tous les produits que j’utilise ne sont pas 100% cleans mais je me dis que si tout le monde fait un petit effort, la planète se portera mieux.

Pour le soin de ma peau, j’ai décidé d’adopter la technique du layering.

Le layering vient du Japon.  C’est une approche traditionnelle de la beauté qui consiste à superposer (layer) sur son visage différents soins dans un ordre bien défini.

C’est donc un soin de la peau qui doit suivre plusieurs étapes et qui, comme son nom l’indique, permet de traiter sa peau par couches successives de soins.

Attention, il va falloir faire les étapes dans l’ordre indiqué car chaque couche de produit possède un rôle précis dans la pratique du layering.

Alors, pas de panique, tu ne vas pas devoir acheter 2500 produits et ton visage ne fera pas 2cm d’épaisseur en plus une fois que tu auras terminé.  Au contraire, tu verras que c’est assez simple et minimaliste.

Le démaquillage a pour mission d’enlever les corps gras du visage à l’aide d’une huile démaquillante.

Perso, j’utilise de l’huile de coco car même le mascara waterproof ne peut pas lutter.

Je chauffe un peu d’huile de coco dans mes mains.  J’aime commencer pas les yeux que je frotte en faisant un petit massage.  Par contre, attends toi à avoir des yeux de Panda comme sur la photo:-)

Ensuite, je démaquille le reste de mon visage.  En te regardant dans le miroir à la fin de l’étape 1, tu comprendras l’importance de l’étape 2.

Son but est d’éliminer le surplus d’huile du démaquillage ainsi que les impuretés liées à la pollution.

J’utilise soit un pain de savon au lait d’ânesse, soit un savon surgras de chez Uriage (ok, ce n’est pas 100% slow) mais ça fait le job et ma peau est contente.

La lotion intervient pour parfaire le démaquillage et éliminer les dernières traces de calcaire qui se sont déposées durant la phase de nettoyage.

Elle tonifie la peau et la prépare à recevoir les soins suivants de façon optimale.  Elle permet également de t’attaquer à tes éventuels problèmes de peau.

Une fois que ma peau est bien propre, j’utilise une eau florale que je choisis en fonction de l’état de ma peau et de ce que je veux traiter.

Par exemple, l’eau florale de lavande apaise la peau et purifie.  Elle est donc très bien pour les petits boutons.

Pour les peaux sèches, l’eau florale de camomille est top (on peut aussi s’en servir pour éclaircir un peu les cheveux),

Celle d’hamamélis éclaircit le teint et resserre les pores…Tu vois ce que je veux dire ?

Ce soin te permet d’apporter à ta peau, ce dont elle a besoin car il pénètre la peau en profondeur.

Les sérums ont une forte concentration de substances actives que l’on ne retrouve pas dans les crèmes de jour/nuit.

Tu peux acheter un sérum tout fait qui s’adapte au besoin de ta peau ou simplement utiliser de l’aloé vera.

Le rôle de la crème est de protéger la peau des agressions extérieures.

Ici, tu peux opter soit pour une crème, soit pour une huile végétale.  Perso, le matin c’est crème et le soir c’est huile végétale mais tu fais comme tu veux.

Si tu optes pour la crème, tu peux faire un 2 en 1 et mettre une crème de jour avec un indice de protection solaire, ou une crème qui traite un autre problème, par exemple, une crème anti-ride.

Si tu optes pour une huile végétale, tu peux en choisir une bien spécifique à tes besoins.  J’utilise de l’huile de Jojoba car sa composition se rapproche sensiblement de celle du sébum produit par le corps humain.  Elle est donc mon incontournable dans une trousse de beauté au naturel. Si ta peau est sèche, cette huile va hydrater, si au contraire ta peau est grasse, elle aura un rôle régulateur sur les sécrétions de sébum.

C’est aussi une super huile pour faire des bains d’huiles pour les cheveux et pour ne pas graisser ou assécher le cuir chevelu.  Mais je te parlerai des cheveux dans un prochain article.

Voilà en gros ce que je fais le matin (et le soir quand je prends le temps).

Alors, en plus de ça, tu peux faire des gommages, des masques, des soins….

Selon tes envies, tu voudras peut-être utiliser tes mains, une éponge Konjac ou un appareil de nettoyage de peau pour les étapes ci-dessus…

Il y a des milliers de façons de prendre soin de sa peau et il est important d’en trouver une qui te convienne.

Personnellement, avec cette technique du mille-feuille japonais, mes produits durent hyper longtemps, ils sont naturels et bien moins chers que tous les produits « de marque » du commerce.  Mais comme dit plus haut, chacun fait ce qu’il veut / ce qu’il peut tant que cela lui convient.