17 Lunes de Kami Garcia & Margaret Stohl

17 lunes big

Je n’aurais jamais imaginé que Lena pourrait me fuir ou me cacher des choses. Qu’un jour arriverait où nous ne nous comprendrions plus. Mon statut de mortel m’interdisait l’accès au monde des Enchanteurs, mais était-ce une raison pour rompre tout lien ?  Après le désastre du seizième anniversaire de Lena, j’avais pensé que l’aimer et la soutenir suffiraient. Mais il fallait croire que je m’étais trompé. Et que notre amour, indestructible hier, était à présent voué à l’échec…

On va tout de suite commencer par une bonne nouvelle, j’ai préféré ce livre au précédent (dont je te parlais ici).  Mon avis étant que 16 Lunes a bien mis en place les décors et les personnages et que 17 Lunes permet vraiment d’aller plus dans l’histoire.  Seul petit bémol, Lena m’a un peu gavée dans ce tome.

Suite à son 16ème anniversaire et à la tragédie qui en a découlé, Lena se renferme sur elle-même.  Elle ne communique presque plus avec Ethan qui fait vraiment de son mieux pour être le petit ami présent et l’épaule sur laquelle Lena pourrait s’épancher.  Mais la jeune fille reste (plus ou moins) froide à toutes ces attentions.

Pour sa part, Ethan est maintenant officiellement rejeté par ses anciens amis de lycée, il n’est plus invité aux petites sauteries de l’équipe de foot, n’a plus vraiment de contacts amicaux avec ses coéquipiers, bref son histoire avec Lena, en plus de battre de l’aile, l’a isolé socialement.  Heureusement pour lui, il peut toujours compter sur Link, son meilleur ami depuis l’enfance.

La 17ème Lune pointant le bout de son nez, Lena va (à nouveau) devoir choisir entre Lumière ou Ténèbres mais au vu de ce qui s’est passé lors de son 16ème anniversaire, elle est complètement paumée voire traumatisée.  Elle s’entoure donc de mauvaises personnes et s’éloigne du monde des mortels, de sa famille et de toute compagnie « non toxique ».  Ethan ne s’avoue pas vaincu, il refuse de laisser celle qu’il aime sombrer dans le désespoir et s’éloigner de lui et décide de partir à sa suite pour tenter de la faire rester du côté « non-obscur » de la force.

On assiste à l’apparition d’une flopée de nouveaux personnages: John, Olivia, Abraham…On approfondi certains personnages du premier tome comme Amma, les Anciens, la famille de Lena, Ridley, les tantes d’Ethan et même leur chat!!!  Le personnage de Link est bien plus présent dans ce tome que dans le précédent et ça, c’est vraiment top car il est à lui tout seul une bulle de bonne humeur et d’autodérision qui procure au livre un petit côté sympa.  J’ai apprécié l’ambiance plus magique que dans le premier tome, le voyage dans la Lunae Libri (bibliothèque des enchanteurs) et dans les mondes qu’elle recèlent.  De ce point de vue-là, j’ai trouvé ce deuxième tome bien plus réussi, plus riche, plus peaufiné.  Cette fois, j’ai vraiment eu l’impression de passer dans un monde parallèle avec ses règles, ses dangers et ses découvertes.

Mais il continue à y avoir quelque chose qui me chiffonne et qui fait que je n’arrive pas à aimer ce livre autant que je le souhaiterais.  La bonne nouvelle, c’est qu’il me reste quelques volumes pour trouver ce que c’est

En gros, j’attends mon prochain passage à la bibliothèque pour lire 18 Lunes.

This entry was posted in Lecture.

Laisser un commentaire