16 Lunes de Kami Garcia & Margaret Stohl

16 lunes BIG

J‘ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où; malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des États-Unis. Elle était belle et mystérieuse.
Si j’avais su qu’en même temps que cette fille surgirait aussi une malédiction… J’étais éperdument amoureux, mais cet amour était perdu d’avance.

Je me suis lancée dans cette série sur le conseil de ma bibliothécaire et je dois dire qu’une fois de plus, elle a bien cerné mes envies de découvertes.  J’ai un peu honte d’avouer que je ne connaissais pas 16 Lunes avant qu’elle ne m’en parle bien qu’entretemps, j’ai appris qu’il a déjà été adapté au cinéma, honte à moi!!!  D’ailleurs, voici le trailer de l’adaptation.

Alors je ne sais pas par quoi commencer.

L’histoire se passe dans un bled paumé de Caroline du Sud du nom de « Gatlin » dont les habitants sont encore très marqués par la guerre de sécession.  La vie d’Ethan est tout ce qu’il y a de plus banal: il vit dans une petite ville, joue dans l’équipe de foot de l’école, a le même meilleur ami « Link » depuis toujours et ne voit pas comment sa vie pourrait un jour le surprendre.

Sa situation familiale est particulière: sa maman est décédée dans un accident de voiture, son père qui ne se remet pas facilement de cette perte s’enferme sur lui-même et ne laisse pas beaucoup de place à une relation père/fils.  Les grandes tantes d’Ethan « Les sœurs » sont des phénomènes à elles toutes seules et sa gouvernante Amma a plus d’un tour dans son sac.  Sa vie était on ne peut plus normale jusqu’au jour où Lena Duchanne débarque à Gatlin.  En la voyant, Ethan se rend compte que c’est d’elle qu’il rêve toutes les nuits.  A partir de là, sa vie ne sera plus du tout la même.  D’ailleurs, il ne verra plus jamais sa ville de la même façon!

Quant à elle, Lena Duchanne n’attire pas la sympathie des habitants de Gatlin car elle est la nièce de « ce vieux fou de Ravenwood ».  Et c’est, en partie, ce qui va l’empêcher de s’intégrer.  En effet, Macon Melchizedeck Ravenwood n’est guère apprécié des habitants de Gatlin et a un comportement pour le moins bizarre.  Au fur et à mesure des pages, Ethan et Lena se rapprochent et un nouveau monde peuplé de créatures aussi surprenantes que terrifiantes s’ouvre à Ethan.  Sans compter que le jour de ses 16 ans Lena devra choisir entre l’ombre ou la lumière et là, tout se complique un peu.

J’ai bien aimé que le narrateur de ce roman soit un homme, cela change et apporte un souffle nouveau à la littérature Young Adult (même si depuis lors, c’est devenu la grande mode).  Son personnage est doux, protecteur, dévoué.  La disparition de sa maman est bien exploitée sans pour autant verser dans le pathos.  Le personnage de son père rajoute un petit plus à l’histoire et sa bonne Amma est tout simplement exceptionnelle.  Je te rappelle que nous sommes en Caroline du Sud et que serai le Sud sans magie?

Lena est parfaite dans son personnage de jeune fille qui veut s’intégrer mais qui malgré tous ces efforts n’y arrive pas.  J’ai aimé qu’elle ait un caractère assez déterminé tout en ayant un côté fragile qui donne envie de la protéger des menaces qui l’entourent.  Sa famille est extraordinaire, j’ai adoré le personnage de Macon Ravenwood que j’imagine comme un bon gentleman, toujours parfaitement habillé façon Old English Style.  Et je me pose encore des questions sur sa cousine Ridley.

Je trouve que pour une fois l’endroit où se déroule l’intrigue a toute son importance.  En effet, quel meilleur décor que la Caroline du Sud pour parler de magie, d’enchantements, de malédictions, de protections…On retrouve ici des congrégations comme les FRA, un groupe de mères suddistes bien pensantes que j’ai eu envie de brutaliser à coup de chaussures à talons du début à la fin du livre!!!

Pour conclure sur ce que j’ai aimé, je dirais que j’ai vraiment apprécié les flash-backs et le fait que le passé et le présent s’entrecroisent.  Autant j’ai eu envie de voir l’histoire présente évoluer autant j’ai désiré savoir ce qu’il s’était produit dans le passé.

MAIS, et oui il y a un mais.

J’ai bien aimé l’histoire sans pour autant me dire WAOUW incroyable.  Je dois bien avouer ne pas savoir pourquoi.  J’ai peut-être trouvé qu’il y avait quelques longueurs.  Honnêtement, je n’en sais rien.  Mais le fait est que je suis actuellement en train de lire 17 Lunes et que pour le moment, il me plait plus que ce premier tome.

Voilà, si tu as déjà lu cette série, n’hésites pas à me faire part de ton ressenti.

This entry was posted in Lecture.

Laisser un commentaire