Arsène Lupin: Le diadème de la princesse de Lamballe – Takashi Morita

Arsène Lupin

Le célèbre personnage inventé par Maurice Leblanc reprend vie sous la plume du mangaka Takashi Morita, dans cette série comptant actuellement 4 volumes au Japon.

Cette adaptation, qui se veut très fidèle au récit original, vous plongera au cœur de la « Belle Epoque » du début 20ème, en plein Paris.  Le premier volume est d’ailleurs l’adaptation directe d’une des aventures du gentleman cambrioleur créée par Leblanc : Le diadème de la princesse de Lamballe.

Mon avis:

C’est mon tout premier manga donc je suppose que mon opinion n’est ni tout à fait objective, ni tout à fait mûrie.  Cependant, j’ai bien aimé ce manga.  Les dessins sont magnifiques, l’histoire est sympa même si dans ce cas bien précis tout le mérite en revient à Maurice Leblanc.  La transposition en dessin est bien réalisée, j’ai ris des facéties de ce cher Lupin qui très courtoisement averti ces victimes de ces futurs vols.  La fiancée du duc est tout à fait détestable, à l’image de son père notable parvenu, c’est donc avec délectation que je me suis réjouie de leur malheurs (oui, je sais c’est mal!!!).
Pour une première fois, il m’a fallu un peu de temps pour la prise en main et la lecture à l’envers mais une fois dans l’histoire, tout se fait très naturellement.  Je suis ravie de savoir qu’il y a déjà 4 volumes de parus au Japon car cela me permettra de lire la suite de cette saga.
Pour ceux qui n’ont jamais lu de manga, je trouve que c’est une bonne entrée en matière mais comme je l’ai dit, je ne suis pas du tout experte en la matière.
Je lirai la suite avec grand plaisir.
Je remercie une fois de plus ma copinaute Stéphanie du blog Ma passion des livres pour ce super cadeau d’anniversaire.
This entry was posted in Lecture.

One comment

Laisser un commentaire