Ciné: Regression

Regression

Minnesota, 1990. L’inspecteur Bruce Kenner enquête sur un crime révoltant dont la jeune Angela accuse son père, John Gray.  Lorsque John avoue sa culpabilité de façon tout à fait inattendue et sans garder le moindre souvenir des faits, le docteur Raines, un célèbre psychologue, est appelé à la rescousse.  Il va devoir aider John à retrouver la mémoire, mais ce qu’ils vont découvrir cache un terrifiant mystère qui concerne le pays tout entier…

Voici un film dont j’attendais énormément mais qui s’est avéré tout à fait différent de ce que je pensais (oui, pour le moment c’est souvent le cas).  Avant de te donner mon avis, je te laisse la bande annonce ici.

Tout commence quand Angela (Emma Watson) accuse son père John d’avoir abusé d’elle.  Le père ne se souvient de rien mais avoue volontiers le crime sous prétexte qu’il croit en l’honnêteté de sa fille.  Devant cette situation que nous qualifierons de « spéciale », Bruce Kenner (Ethan Hawke) fait intervenir le Docteur Raines.  Celui-ci met John sous hypnose afin de lui permettre de faire une régression et de faire remonter ses souvenirs à la surface.  Lors de cette séance, John se souvient d’avoir abusé de sa fille mais il se souvient également ne pas avoir été le seul.  A la fin de sa régression, il donne à Bruce l’identité de la personne ayant également abusé d’Angela.  Il s’agit d’un flic, collègue de Bruce, et ami de la famille de John.  Le suspect clame son innocence mais est immédiatement placé en garde à vue pour viol sur mineure.

Angela, dont la vie n’a pas toujours été facile, se réfugie au sein de son Eglise.  C’est entre ces murs sacrés qu’elle accepte de raconter toute son histoire à Bruce.  Les faits sont encore plus atroces que ce à quoi Bruce s’attendait.  On a clairement affaire à une secte satanique, qui viole, tue et mange des enfants.  Une secte dont on ne s’échappe pas, dont seule la mort vous libère et qui trouve des ramifications jusque dans votre propre maison.  Bien vite, Bruce se rend compte que cette histoire est bien plus vaste que ce qu’il imaginait.  Des tensions se créent au sein de la police, tout le monde ne voit pas d’un bon œil la garde à vue du collègue, tout le monde ne veut pas croire en la théorie de Bruce.

J’ai trouvé le film pas mal même si certaines ficelles étaient assez grosses pour être décelées.  Les acteurs sont extraordinaires, Ethan Hawke est convaincant, Emma Watson est poignante.  L’ambiance du film est oppressante et sordide.  Les scènes concernant les activités de la secte satanique peuvent être dures.  On sent que Bruce veut résoudre cette affaire et on le voit s’enfoncer dans la noirceur et la paranoïa.  Angela a pourtant bien essayé de le mettre en garde concernant cette secte.  L’ambiance vous fera tourner la tête même si je ne suis pas complètement rentrée dans ce film.  Une fois que l’on a compris ce qui se passe, on attends juste de connaitre la raison.  Cependant, le sujet est bien traité même si je m’attendais à quelque chose de plus spectaculaire de la part d’Amenabar.

Un bon moment de cinéma mais pas aussi surprenant que je l’aurais souhaité.

 

This entry was posted in Cinéma.

One comment

Laisser un commentaire